Chinese OEM strategy

De l’Asie à l’Europe, la stratégie des nouveaux acteurs automobiles chinois sur le tout numérique et électrique est parfaitement claire

Spark-graphic-element.png

Premier des plus grands événements automobiles du monde à se dérouler dans des conditions normales après l’apparition de la pandémie, le Shanghai Auto Show 2021 a été marqué par les véhicules électriques. Une occasion rêvée pour les constructeurs automobiles chinois de se mettre en lumière. Ce n’est pourtant pas une surprise puisque le gouvernement central chinois a introduit des mesures pour soutenir l’industrie de la mobilité électrique. Un choix qui répond certes à la nécessité d’améliorer la qualité de l’air, mais également dicté par une politique industrielle plus large. Selon le gouvernement, continuer à se concentrer sur la production de voitures à moteur à combustion aurait été un risque pour les constructeurs chinois, qui devaient suivre le rythme imposé par  leurs concurrents mondiaux plus expérimentés. Au contraire des véhicules électriques qui tendent à remettre les compteurs à zéro d’un point de vue technologique. Ainsi, avec un investissement d’une valeur estimée à 50 milliards de dollars à ce jour , les équipementiers chinois ont pris une longueur d’avance dans la production de voitures électriques.

L'Europe dans le viseur des constructeurs automobiles chinois

Depuis des mois, on entend parler de marques chinoises prêtes à lancer leurs voitures électriques en Europe – comme le rapporte CNBC – où la mobilité zéro émission est en plein essor. Un marché intéressant et lucratif si l’on considère que, selon EV-Volumes, en 2020, l’Europe a dépassé la Chine en termes de ventes de véhicules électriques ou hybrides. 

Une croissance soutenue par les différentes incitations gouvernementales et une offre de nouveaux modèles très soutenue. Tous les constructeurs européens ont désormais au moins un modèle entièrement électrique ou hybride rechargeable dans leur portefeuille. A cela s’ajoutent, les nouvelles marques chinoises toutes concentrées sur l’électrique. À l’heure actuelle, l’offre reste toutefois supérieure à la demande, et le chemin à parcourir pour parvenir à une véritable électrification de masse est encore long. 

Intégrer les nouvelles technologies à l'ensemble de la chaîne de valeur

Les constructeurs chinois sont parfaitement conscients des nouveaux business models qui sont à l’origine de la transformation du marché automobile en Europe, où les constructeurs nationaux bénéficient d’un fort ancrage local et centenaire (voire bicentenaire). 

Au-delà de la motorisation, ces nouveaux arrivants adoptent une stratégie commerciale reposant principalement sur les canaux numériques. Une stratégie avantageuse à l’heure où les consommateurs européens ont redécouvert (ou découvert) la commodité de comparer, de simuler un financement et d’acheter en ligne.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le plan d’expansion d’Aiways. En France, la marque a choisi de travailler avec MotorK pour accompagner le lancement du nouveau SUV électrique U5. Grâce à notre plateforme digitale WebSparK – la plateforme web qui permet aux concessionnaires d’optimiser les performances d’acquisition de trafic et de génération de leads – et LeadSparK – le CRM dédié conçu spécifiquement pour soutenir les activités des constructeurs automobiles et des concessionnaires.

Chez MotorK, nous sommes passionnés par l’automobile et le digital. Nous mettons tout en œuvre pour supporter les réseaux de distributions et les constructeurs dans leur révolution numérique en leur apportant des solutions digitales de premier plan qui optimisent le parcours client ventes et après-ventes.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

NOUS POUVONS VOUS AIDER​

CONTACTEZ-NOUS

Vous avez des questions ? Besoin d’aide? Contactez-nous. pour savoir comment nous pouvons vous aider !